D’une carrière fulgurante à un apprentissage dans la boucherie

15. février 2018

L’année dernière, Beat Wüthrich a été parmi les meilleurs à terminer l’apprentissage. Mais qui est cet homme qui dirigeait une entreprise de logistique avant de se lancer dans une formation professionnelle initiale comme boucher-charcutier?

#Compte-rendu d'expérience

Lorsqu’un jeune de 27 ans a déjà derrière lui une carrière qui correspond à une vie professionnelle entière, cela est quelque chose de remarquable. C’est ici de Beat Wüthrich qu’il s’agit, lui qui, en été 2017, a terminé son apprentissage de boucher-charcutier avec une moyenne de 5,8. Et cela dans un métier qu’il ne voulait en réalité même pas apprendre, alors qu’il est entretemps devenu sa passion.

Grandi dans la commune bernoise de Münchenbuchsee où ses parents tiennent une boucherie-charcuterie, il a eu très tôt déjà un contact direct avec le métier de son père. Mais son grand rêve était de pouvoir travailler un jour dans un aéroport, et finalement de gérer sa propre affaire. Son apprentissage d’agent d’exploitation terminé et après avoir travaillé au service technique d’une entreprise de transport, il a fait le grand saut à l’aéroport de Belp où il a été jusqu’en 2013 responsable du facility management tout en exerçant la fonction de chef du groupe d’intervention du service du feu de l’aéroport. Une année plus tard il a repris la direction d’une entreprise de logistique de taille moyenne.

«Pourquoi ne pas faire quelque chose qu’on aime?»

Bien que, professionnellement, il ait atteint tous les objectifs qu’il s’était fixés, il n’était pas vraiment satisfait. Pouvoir gérer et posséder sa propre entreprise restait toujours son plus grand rêve. Alors, pourquoi ne pas essayer quelque chose de nouveau et de réalisable? C’est là qu’il a décidé de faire un stage à Arlesheim, dans l’entreprise du Maître d’apprentissage de l’année 2016, Christoph Jenzer. La façon dont C. Jenzer gère et présente ses entreprises correspondait à ce qu’il attendait d’une entreprise moderne. C’est ainsi que, en décembre 2015, peu après avoir démissionné de son poste de responsable d’une entreprise de logistique, Beat Wüthrich a commencé un apprentissage raccourci comme boucher-charcutier CFC, domaine spécifique Commercialisation, chez Jenzer Fleisch + Feinkost. Il l’a terminé avec la moyenne de 5,8.

De toute évidence Beat Wüthrich a ainsi définitivement trouvé sa passion pour la branche carnée et ses formidables possibilités de faire carrière. Pendant une année il est actuellement collaborateur chez Buure Metzg à Gstaad, où il améliore ses connaissances pratiques dans la production et accumule de l’expérience afin de se préparer ensuite à l’examen professionnel de chef d’exploitation. Ce parcours pourrait bien le conduire vers un nouveau commencement dans l’entreprise familiale.